Ressources textes/écrits

Trier par: Date d’ajout

(source : http://classiques.uqac.ca/classiques/Marx_karl/Travail_salarie/Travail_salarie.html)

1843: Contribution à la critique de La philosophie du droit de Hegel (http://sep.free.fr/marx/txt/1843critiqueh.htm )

1843: La question juive (http://www.marxists.org/francais/marx/works/1843/00/km18430001a.htm

1844: Manuscrits de 1844 ( http://perso.magic.fr/nac/classiques/manusc.doc )

1845: Thèses sur Feuerbach ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1845/00/kmfe18450001.htm )

1847: Discours sur le parti chartiste, l’Allemagne et la Pologne (http://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/12/18471209.htm )

1847: Misère de la philosophie (http://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/06/km18470615.htm )

1847: Le livre du salaire (http://sep.free.fr/marx/txt/1847livresalaire.htm )

1848: Discours sur la question du libre-échange (http://www.marxists.org/francais/marx/works/1848/01/km18480107.htm )

1850: Les luttes de classes en France ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1850/03/km18500301.htm )

1851: Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1851/12/brum.htm )

1859: Contribution à la critique de l’économie politique ( http://perso.magic.fr/nac/classiques/contrib.doc
sur le site : http://perso.magic.fr/nac/fs/classiques.html )

1864: Adresse inaugurale de l’Association internationale des travailleurs ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1864/09/18640928.htm )

1864/71: Statuts généraux de l’Association internationale des travailleurs ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1864/00/18640000.htm )

1865: Salaire, prix et profit ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1865/06/km18650626.htm )

1867: Le Capital (Livre I) http://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/index.htm

1870/71: La guerre civile en France ( http://www.marxists.org/francais/ait/index.htm#ait_commune )

1875: Critique du programme de Gotha ( http://www.marxists.org/francais/marx/works/1875/05/18750500.htm )

Travail salarié et capital, suivi de Salaire, prix et profit
Karl Marx (Ed Science Marxiste)
Les deux textes que nous avons rassemblés dans ce volume ont été rédigés entre 1847 et 1865. Mais bien qu’ils aient été écrits voici près de cent cinquante ans, et malgré leur concision, ils ont l’étonnante capacité d’éclairer nombre de problèmes actuels. Ils sont en outre une illustration des capacités de Marx à « populariser » des notions complexes : ils présentent en effet les fondements de l’analyse économique de manière à la fois simple et scientifique. Ces deux ouvrages, Travail salarié et capital ainsi que Salaire, prix et profit, offrent une base solide et irremplaçable pour l’étude de la théorie marxiste de l’économie. Travail salarié et capital trouve toute sa richesse et sa modernité dans la combinaison entre le but pour lequel il a été écrit et son idée-force. Selon celle-ci, c’est le propre du capitalisme de dissimuler les rapports entre les hommes sous l’apparence de rapports entre  » choses « . Les caractéristiques mystérieuses de  » choses  » telles que le capital ou le salaire peuvent être clarifiées en les ramenant aux rapports qui leur sont sous-jacents, des rapports entre les hommes. Et ce qui explique l’actualité de ce texte, c’est précisément que le rapport fondamental, aujourd’hui encore, n’a pas changé. La société se fonde sur la base du rapport instauré entre la minorité d’hommes qui monopolisent les moyens de production – les capitalistes – et la grande majorité de ceux qui en sont privés et qui, par conséquent, sont contraints de vendre leur capacité de travailler – les salariés. Salaire, prix et profit poursuit le même but. A l’origine, il s’agit d’un document lu par Marx au cours de deux séances du Conseil général de l’Association internationale des travailleurs, la Première internationale. Les « nouveautés » que les deux dirigeants de la Première internationale, sans s’en rendre alors réellement compte, eurent la chance de connaître en avant-première, ne sont autres que la découverte fondamentale de la « valeur du travail » ou, plus précisément, du fait qu’il est impossible de déterminer cette valeur sans introduire le concept de « force de travail ». Salaire, prix et profit constitue ainsi la première explication scientifique du mécanisme de l’exploitation capitaliste.

Karl Marx, marxisme, travail, capital, émancipation, travailleur, prix, profit